Les Fous de Barchetta

(TUTO) Etanchéité défaillante de la barchetta : Au secours, ma Barchetta prend l’eau !... Partie I : le couvre-tonneau et son joint...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(TUTO) Etanchéité défaillante de la barchetta : Au secours, ma Barchetta prend l’eau !... Partie I : le couvre-tonneau et son joint...

Message par Rossi le Dim 18 Aoû - 12:01

Article technique réalisé par Pascal BRETHENOUX le 17/07/2006, membre du barchetta club de France...
Les infiltrations d’eau dans la fiat Barchetta peuvent avoir plusieurs origines : Capote : Déchirure de la capote ( fréquent sur les modèles 95-96 par mauvaise conception du système de fixation lorsqu’elle est repliée dans le couvre-tonneau), Mauvais équerrage de celle-ci ( fréquent sur les premiers modèles), Rétraction de la capote avec l’âge, Décollement de la lunette en plexiglas... Joint couvre-tonneau : Déchirure du joint par mauvaise manipulation et ou assèchement... 


Trou d’évacuation : Trous d’évacuation de l’eau bouchés ( situés dans la rainure du joint couvre-tonneau) par débris essentiellement végétaux... 


Armature métallique de la capote :Jeu avec le temps dans l’armature métallique de la capote (au niveau des charnières) et légère désaxation...




Vitres : Mauvais réglages des vitres ou déréglage avec l’âge par les vibrations, joints supérieurs des fenêtres mal positionnés ou retractés et séchés par le temps...




PARTIE I : CHANGEMENT DU JOINT DU COUVRE TONNEAU ET ENTRETRIEN
Introduction : Une des principales causes d’entrée d’eau dans le compartiment du couvre tonneau est l’usure du joint du couvre tonneau... l’assèchement de ce joint en caoutchouc, très exposé au soleil et sa chaleur, le fragilise et il finit par se déchirer : Il n’assure plus son rôle d’étanchéité et l’eau pénètre dans le compartiment du couvre tonneau par les déchirures... Parfois, lors du repliement de la capote ou inversement, un frottement de passage peut se produire endommageant également ce joint d’autant plus fragile qu’il est déjà asséché...Cela se produit essentiellement quand la capote est ancienne ou que l’armature métallique de la capote a travaillé avec l’âge avec une désaxation de quelques degrés... Sur cette Barchetta de 1995, stationnant en milieu couvert fermé, le changement est effectué à 61000 et 11 ans... Le joint a été régulièrement entretenu par des produits pour caoutchouc et la durée de vie moyenne est d’environ 6 à 8 ans...
Présentation du joint du couvre-tonneau :

Le joint du couvre-tonneau tel qu’il se présente...Il est circulaire ( flèches noires), présente des extensions latérales (flèches rouges), et au centre la rainure centrale coincée entre les deux (flèches bleues)
Le joint du couvre tonneau comprend trois parties :
Une principale, qui est la plus grande, est semi-circulaire de longueur : 230 cm et d’épaisseur : 1.5 cm , elle se fixe de chaque côté, en partant du joint de portière par des ergots metalliques soudés à la carrosserie qui s’enfichent dans des trous pratiqués dans le joint... entre ces deux fixation, le joint, dans sa partie circulaire s’encastre purement et simplement sur un rail de carrosserie... Certains modèles de Barchetta semblent ne pas avoir d’ergots métalliques, le joint s’encastrant uniquement sur le rail...
Enfin deux parties latérales ou extensions latérales, elles se fixent à la carrosserie par des ergots sur toutes leurs longueurs... elles font 44 cm de long...

Un des deux joints latéraux enlevés : Une encoche est bien visible, elle permet de laisser passer l’eau vers les trous d’évacuation... Ils s’emboitent en coulissant dans le joint principal...
Entre parties latérales et joint principal existe de chaque côté une rainure au fond de laquelle se trouve les trous d’évacuation d’eau qui empêche celle-ci de pénétrer dans le compartiment de la capote...
Démontage du joint :

La partie latérale du joint est la plus fragile : Ecrasée, assêchée, déchirée... L’eau coule dans le compartiment de la capote...
Figure 1 : Aspect d’ensemble du joint d’origine après presque 12 ans de service... Il est complètement écrasé, déchiré et sec... Il n’est plus étanche dans sa largeur... L’eau rentre dans le compartiment du couvre-tonneau...

Autre vue avec la rainure centrale au fond de laquelle se trouve l’orifice d’évacuation d’eau...
Figure 2 : Autre aspect du joint ; on voit bien la rainure centrale entre les deux parties du joint dans laquelle se trouve les trous d’évacuation de l’eau...

Le joint est fixé à la carrosserie par des ergots métalliques : On le décroche de ces ergots puis on l’enlève de son rail métallique en le soulevant...
Figure 3 : On démonte l’ancien joint en le décrochant des ergots métalliques de quelques mm (une de chaque côté) puis en tirant dessus en le soulevant pour le décrocher de son rail... ici, on voit bien le trou d’évacuation de l’eau dans la rainure... Un trou de chaque côté... On aperçoit également l’usure du joint qui avait subi une réparation provisoire (de plusieurs années !...) des fissures avec du silicone noir que l’on voit ici... ( sorte de dépôts graisseux)...

L’ensemble du grand joint enlevé..
Figure 4 : La plus grande partie du joint a été enlevé et il reste que les parties latérales que l’on enlève également : elles sont clipsées par des ergots métalliques...

le trou d’évacuation d’eau : souvent bouché... Il s’ouvre dans le passage de roue arrière, devant la roue...
Figure 5 : Le trou d’évacuation de l’eau : Il faut contrôler qu’il ne soit pas bouché...

Le tuyau en plastique rigide : on enfonce à fond : 8 mm de diamètre et 50 cm de long ...

On remplit la seringue et on injecte fortement de l’eau savonneuse : La pression débouche et nettoie...
Figure 6 : on insère un tuyau en caoutchouc souple de 5mm de diamètre et de 60 cm de long et on pousse à fond et on effectue un mouvement de va et vient... On ne met jamais un élément rigide métallique sinon on raye l’intérieur du conduit qui va s’oxyder... Puis avec une seringue que l’on rempli d’eau savonneuse et relié à l’extrémité du tuyau, on injecte brutalement cette eau... qui va s’évacuer sous la voiture et faire une tâche sur le sol... si aucune tâche apparaît ou si elle est de petite taille par rapport à l’autre côté : le conduit est bouché et il faut continuer à le ramoner...

L’eau coule devant la roue : le trou est débouché...
Figure 7 : Une petite flaque d’eau apparaît sur le sol devant la roue arrière traduisant la perméabilité des conduits d’évacuation d’eau du couvre-tonneau...

L’ancien joint est parfaitement H.S...
Figure 8 : L’ancien joint démonté est totalement abîmé et bon pour la poubelle...

Autre vue du joint...
Figure 9 : Autres aspects du joint : déchirure multiples et écrasements...

Le nouveau joint et ses extensions latérales...
Figure 10 : le nouveau, acheté sur Ebay, d’occasion mais en parfait état.... On aperçoit les extensions latérales... Il faut l’entretenir pour qu’il reste souple et dure longtemps : Un produit spéciale trouvable en centre auto pour caoutchouc est appliqué avant son montage an couche épaisse sur le joint... Par la suite deux applications avant l’hiver et avant les chaleurs de l’été permettront de doubler sa longévité...

Le joint neuf : les portions latérales sont détachables du joint principal..
Figure 11 : Le nouveau joint... en parfait état...

Le produit "protège caoutchouc sera bien venu une fois par an sur le joint du couvre-tonneau mais aussi sur tous les autres de vôtre Barchetta...
Figure 12 : Le produit protège caoutchouc...
Remontage : Pour le remontage on procède dans l’ordre inverse... Attention a bien clipser les extensions latérales du joint sur les ergots de la carrosserie...
Solution d’attente  : (si pas de possibilité de changer le joint immédiatement)
La solution d’attente consiste en deux phases :
Phase 1 :Il faut boucher trous et fissures du joint par du mastic silicone tout simple acheté en magasin de bricolage (pour salle de bains -cuisine) de préférence noir... Très efficace...
Phase 2 : Déboucher les trous d’évacuation...
Prix des pièces : Il s’agit du prix du grand joint et de ses extensions latérales : Référence : 46443795...Prix public au 17/07/2006 : 128.89 euros... Les extensions latérales ne peuvent pas s’acheter à part du joint principal...
A bientôt pour la seconde partie : Réglage des vitres (partie 2) puis changement de la capote (partie 3)

Auteur : Pascal BRETHENOUX Droits enregistrés par “DIssA” 2006... copie autorisée et échange par P2P inclus... Usage à titre lucratif interdit...

_________________
Fiat Barchetta - 1996 - 165000 km
avatar
Rossi
Admin

Messages : 380
Points : 591
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 37
Localisation : Vannes - 56 - Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur http://lesfousdebarchetta.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum