Les Fous de Barchetta

(TUTO) Adapter un collecteur d’échappement sport sur une Barchetta climatisée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(TUTO) Adapter un collecteur d’échappement sport sur une Barchetta climatisée.

Message par Rossi le Sam 17 Aoû - 5:50

Article technique réalisé le 15/08/2007 par Pascal Brethenoux du Barchetta club de France et propriétaire de sa Barchetta pack depuis Avril 1995... Barchetta ayant 64 000 km au compteur au jour de l’article.
Introduction :
Le but de cet article est de montrer comment adapter un collecteur sport ,ayant par définition un encombrement important, sur une Barchetta climatisée dans laquelle l’espace entre bloc moteur et ensemble radiateur+ventilateurs est extrêmement restreint par la présence d’un deuxième ventilateur et des durites de climatisation. Il n’y a que deux fabriquants de collecteurs sports tout inox et spécialement étudiés au banc de puissance pour la barchetta : "Supersprint" et "Mariani" et tous les deux sont italiens. Ici, on verra comment adapter un collecteur "Supersprint" sur ma barchetta climatisée car ce collecteur n’est PAS disponible pour une Barchetta climée.
But d’un collecteur d’échappement sport :
Le collecteur sport est le premier élément d’un échappement haute performance. Sur la plupart des voitures d’origine, le collecteur n’est pas mal, tout au moins pour les besoins d’un moteur économique standard. Pour ce qui est de l’évacuation des gaz d’échappement, les besoins d’un moteur augmentent exponentiellement en fonction du niveau de sa préparation. En matière d’écoulement et de contre-pression, les besoins d’un moteur standard ne sont pas énormes, surtout s’il passe la majorité de sa vie en dessous de 4000 tours. Mais que se passe t-il quand on modifie le moteur et qu’on exploite ces modifs ? l’échappement jusqu’ici efficace devient alors beaucoup plus restrictif... Le gain de puissance que l’on peut obtenir avec uniquement un collecteur sport dépend de plusieurs facteurs : Sur une voiture dont l’échappement est très restrictif et c’est le cas de la barchetta, avec un échappement et un collecteur plein de coudes et de torsions, le nouveau collecteur donnera de meilleurs résultats que sur une voiture équipée d’un collecteur d’origine. Ce qui est derrière le collecteur est aussi très important pour son efficacité. Si l’échappement d’origine inclut un pot catalytique et des silencieux restrictifs, des tuyaux de petit diamètre et des tas de coudes plissés, le collecteur ne pourra guère améliorer les performances. Un bon collecteur sur un moteur d’origine non modifié peut donner 2% à 4% de CV en plus et cela c’est avec l’échappement d’origine derrière lui. Ces chiffres semblent décevant mais si on prend un moteur avec la ligne complète, on peut gagner 10 % de puissance supplémentaire. Ainsi la ligne complète "Supersprint" donne 18 CV à la Barchetta et croyez moi quand on connait le sérieux de cette entreprise, que l’on voit les zizags de la ligne d’origine de la barchetta ainsi que son catalyseur d’un autre âge, et qu’on a la chance d’avoir une telle ligne sur sa Barchetta, on comprend vite qu’il ne s’agit absolument pas d’un argument commercial.
Présentation du collecteur d’origine de la Barchetta :
Le collecteur de la Barchetta est constitué de deux parties, la partie antérieure qui se fixe sur la culasse et la "tresse" qui se raccorde derrière sur le catalyseur : elle a également pour caractéristique de fixer la sonde lamda. Le collecteur d’échappement de la barchetta est donc un 4/2/1 et pas un 4 en 1. De plus, fait assez rare sur une voiture de grande série, il est en inox.
La partie antérieure :

Référence Fiat : 60610578
Prix : 311 euros
Poids : 3.3 Kg
longueur des tubulures : voir schéma
circonférence externe des tubulures : voir schéma

La partie postérieure ou tresse :
Référence Fiat : 77668502
Prix : 540 euros
Poids : 3.45 Kg
Diamètre externe des tubules : voir schéma
longueur des tubulures : voir schéma

Conclusion : Trois défauts au collecteur d’origine : son prix à plus de 850 euros alors que le supersprint est dans les 550 euros environ, son architecture avec des conduits de longueurs inégales ne favorisant pas l’évacuation des gaz, ni la complémentarité de fonctionnement des cylindres et son poids de 6.8 Kg, soit 2.8 Kg de plus que le supersprint mais aussi la fragilité de la tresse source fréquente de déchirures.
Présentation du collecteur "supersprint" :


Poids : environ 4 Kg
Longueur : voir le schéma
Circonférence des tubulures initiales 1-2-3-4 : 17.5 cm
Circonférence des tubulures 5 et 6 : 15.5 cm
Circonférence des tubulures 7 : 18.5 cm

Il s’agit bien d’un 4/2/1 là aussi... mais, c’est un vrai collecteur sport : tous les diamètres, toutes les longueurs sont identiques...
www.supersprint.it
Présentation du collecteur Mariani :

La forme est totalement différente du collecteur supersprint : il remonte vers le haut et les tubulures sont plus coudées... le but est d’augmenter encore la vitesse de sortie des gaz ! Je n’ai jamais vu un tel collecteur monté, cependant les italiens du BCI en ont quelques uns... Prix : environ 1100 euros.
www.marianituning.it
Montage, Installation et Technique :
A. Démontage du collecteur d’origine :
. Lever la voiture au cric des deux côtés et assurez celle-ci avec deux bonnes chandelles 2 Tonnes.
. Démonter la grosse durite d’arrivée d’air transversale.

Enlever l’écran thermique si vous l’avez encore : il est fixé par trois écrous de 10 mm sur le collecteur... Deux dessus et un dessous... bouclier enlevé, remarquez la position de la jauge à huile entre la première et la seconde tubulure d’échappement : il en sera différemment sur le nouveau collecteur....



. Défaire les 4 écrous entre la portion initiale et secondaire du collecteur. Attention, ils sont très oxydés et déformés : alors même traitement par le dégrippant que précedemment ! Désolé, je n’ai pas mis de photos... Mais c’est simple...
. Desserrer d’un quart de tour uniquement la sonde lambda (située sur le dessus de la tresse) après avoir mis beaucoup de dégrippant là encore et avec une clé plate de 15. Debrancher sa prise puis continuer à devisser jusqu’à l’enlever.

. Défaire les 4 écrous de 15 avec une clé à pipe qui maintiennent la plaque de protection en alu...

. Défaire les deux écrous de 13 entre tresse et catalyseur et poser cette tresse après l’avoir détaché de son silentbloc.

. Déposer la seconde partie du collecteur et défaire l’autre durite et le manchon coudée d’arrivée d’air du filtre à air : il reste que la portion initiale fixée à la culasse....

. Vidanger totalement le vase d’expansion du liquide de refroidissement avec une seringue ( environ 400 ml ) et ENSUITE défaire la durite d’eau se raccordant à la partie supérieure du radiateur : Pas d’inquiétude, la vidange préalable du vase évite un écoulement important lorsque l’on défait la durite d’eau (environ 50ml maxi s’écoule donc mettre une petite bassine dessous). Le collier de serrage d’origine de la durite est à usage unique, il faudra en racheter un type 40-80.

. Défaire les écrous fixant la portion initiale du collecteur à la culasse : Attention, ayant été soumis à de très hautes températures, ils sont très oxydés et déformés et peuvent casser au desserrage ! : les enduire en plusieures passes sucessives de dégrippant et laisser agir à chaque fois plusieures minutes. Pour cette opération, il faut utiliser une clé à cliquet avec rallonge ou une clé à pipe. leur couple de serrage est faible 2.5 DaN avec un filetage M8.
. Enlever la portion initiale.

. On voit maintenant, les 4 orifices de sorties des gaz d’échappement de la culasse, les tiges vissées dans la culasse et le joint:Il n’y a pas besoin d’enlever le joint : si vous désirez l’enlever tout de même, il faut enlever les tiges bifiletées avec deux écrous et desserrer l’écrou central sur le système de refroidissement entre la sortie 2 et la sortie 3... puis le faire glisser pour le sortir sans le plier.... Cependant, il faut enlever la jauge à huile : elle est fixée sur la culasse par un gros écrou de 15 que l’on défait et on retire la jauge en prenant soin de ne pas perdre le joint inférieur...
. Si vous avez une Barchetta sans climatisation (un seul ventilateur), le démontage s’arrête là !
. Si vous avez une barchetta AVEC la climatisation (deux ventilateurs) : il faut démonter la planche supportant les deux ventilateurs ! : défaire les trois écrous de 10 supérieurs et les trois écrous de 10 inférieurs. Détacher la planche de son support métallique et défaire également la grosse prise électrique derrière le phare droit en tirant fort dessus ! ( elle relie le faisceau électrique des ventilateurs à celui de la voiture).


. Enfin, vous pouvez sortir la "planche double ventilateurs" en la sortant par dessus et la poser sur vôtre établi car il va falloir travailler dessus...

. Remarque : On peut aussi aller plus vite en enlevant le collecteur d’un bloc : on défait les deux écrous entre tresse et catalyseur, ceux entre collecteur et culasse, celui qui fixe le collecteur au bloc moteur dans sa partie moyenne et on tombe l’ensemble par dessous...
B. Montage du collecteur supersprint :
.Mettre le collecteur supersprint en lieu et place de celui d’origine : tout s’emboite bien.
Pour le remontage et dans tous les cas : toujours remplacer les écrous qui fixent le collecteur à la culasse par des neufs car vous les avez probablement déformés au démontage :
Référence : 14060011 au prix de 1.80 euros l’unité (fournis par 10 uniquement)
Respecter toujours le couple de serrage de 2.5 DaN sinon les tiges vont casser et l’ordre de serrage pouravoir une parfaite étanchéîté... Mettre de la "pâte à joint d’échappement" sur le joint avant serrage. emboiter les autres portions du collecteur en inserant de la "pâte à joint" pour faire étanchéîté et raccorder au catalyseur sans changer le joint en alu si vous insérez aussi de "la pâte à joint"...

Le résultat :


. On s’aperçoit que maintenant, lorsque l’on remonte la jauge entre la première tubulure et la seconde comme sur le collecteur d’origine : on y arrive pas car elle passe plus... La solution : il faut déformer la jauge ( à la main) de manière à l’adapter pour qu’elle passe entre la deuxième et la troisième tubulure. Au bout de quelques essais, on y arrive... Attention, on doit pouvoir enlever la tirette sans résistance et celle -ci doit être abouchée complètement sur sa portion inférieure à l’orifice du carter d’huile moteur...
. Si on est perfectionniste, on peut augmenter encore les performances du collecteur en l’enroulant de tissu spécialisé isolant : le but est de retenir la chaleur dans l’échappement pour que les gaz s’évacuent plus vite ; L’autre intérêt est de diminuer le rayonnement de chaleur dans le compartiment moteur maintenant qu’il n’y a plus de bouclier thermique... Ainsi, on protège les éléments alentours et on diminue la chaleur absorbée par l’admission directe de cette Barchetta...
Ici du "Cool it" de couleur noire, fixé par des colliers de serrage haute température : ce produit distribué par un préparateur connu est sensé diminuer de 50% la température issu du collecteur d’échappement... On l’enroule sur l’échappement après l’avoir trempé dans une bassine d’eau. Il faut 4 mètres de bande de largeur 2.5 cm par tubulure.



Maintenant pour la suite, il faut distinguer les deux types de barchetta :
. Barchetta sans climatisation :
.Remettre la durite d’eau au radiateur et re-remplir le vase d’expansion du LDR, remettre les durites d’air... Vérifier que rien ne touche le collecteur, démarrer la voiture et faire chauffer sur place capot ouvert 10 minutes...
. Barchetta avec climatisation :
Problématique : Il est impossible de monter le collecteur "supersprint" sur une barchetta climatisée car l’espace est restreint en raison de la présence d’un deuxième ventilateur. Le collecteur "supersprint" n’a plus la place pour être monté : Ce ventilateur supplementaire prend la place de la troisième tubulure du nouveau gros collecteur "supersprint" !
Solution : Il faut que la troisième tubulure du collecteur est de la place pour s’installer : On va éloigner le ventilateur de climatisation en le décallant de 13 cm vers l’extérieur le long du radiateur. Le petit ventilateur moteur lui ne bougera pas. On va chercher à obtenir le résultat suivant :


Technique : On va retravailler la planche double ventilo pour parvenir à nos fins.

1. Couper le faisceau électrique (allant au deuxième et grand ventilateur) à la pince coupante comme indiqué sur le schéma précédent.
2. Couper le faisceau électrique passant entre les deux ventilateurs comme sur le schéma précédent et toujours près de la résistance.
3. Il faut couper la planche... en deux pour séparer les deux ventilateurs : on utilise une bonne scie à métaux dont les petites dents n’abiment pas le plastique puis on lisse les bords de coupe au papier de verre et au cutter pour faire une bonne finition... Le plastique se coupe tout seul sans difficulté. Bien respecter, le tracé de coupe du schéma précédent.
4. Refaire le circuit électrique : prendre un fil noir et un fil rouge électrique, les dessertir à chaque bout :
. Pour le faisceau inférieur : Rajouter 13 cm en soudant fil à fil avec un fer à souder et de l’étain.

. Pour le faisceau du milieu : Rajouter 13 cm, souder à la jonction inférieure et refaire deux cosses à l’extrémité supérieure. enficher les cosses, puis les protéger de la chaleur du collecteur avec une plaque en alu ou un morceau découpé de vôtre bouclier thermique : on fait deux trous dedans et on fixe en utillisant les pas de vis déjà présents.


Attention : Prendre toujours du fil électrique de même diamètre que celui du faisceau d’origine ou légèrement plus gros... Moi, j’ai ajouter de la gaine bleue isolante en silicone .
5. Il faut retravailler une des trois branches de support du ventilateur déplacer pour l’éloigner des tubulures du nouveau collecteur : on rogne au cutter la branche inférieure la plus proche du nouveau collecteur...

6. Refaire 3 nouveaux supports pour le ventilateur de climatisation qui est déplacé vers l’extérieur : Ces supports permettront de fixer ce ventilateur sur le radiateur en utilisant des pas de vis déjà existant sur le radiateur.
. Support 1 : en haut à l’extérieur.
On attache le ventilateur à ce niveau avec une petite patte d’attache en utilisant un pas de vis déjà existant sur le radiateur... Le schéma suivant montre les côtes de réalisation...


. Support 2 : en haut au milieu.
On attache le ventilateur déplacé par son support supérieur à son ancien pas de vis en compensant l’éloignement par une autre patte d’attache : on réalise donc une patte d’attache avec les côtes suivantes ainsi on peut dire que l’on a ainsi déplacé le deuxième ventilateur vers l’extérieur de 13 cm : largement de quoi faire passer sans problème la troisième tubulure du collecteur.


. Support 3 : en bas à l’extérieur.
Il existe également un pas de vis d’origine inutilisé sur le côté du radiateur en bas et on fixe avec une patte d’attache ayant les côtes suivantes...


Résultats :
Cette transformation a été réalisée par mes soins il y a maintenant 4 ans... Je n’ai jamais eu le moindre soucis, tout fonctionne parfaitement... Depuis, je suis intervenu sur ce système deux fois pour des modifications ou réparations totalement indépendantes de cette transformation... Une fois pour mettre la bande antichaleur autour du collecteur pour limiter l’entrée d’air chaud dans mon admission directe et faciliter l’écoulement des gaz et une autre fois pour changer un ventilateur grippé car habitant à la campagne, ma température d’eau ne montant plus : les ventilos ne s’enclenchent plus d’ou grippage de l’axe et grillage de fusible à répétition... d’ailleurs, cette modif est super pratique pour changer le ou les ventilos : plus besoin de tout démonter et de vidanger le LDR...On peut intervenir sur les ventilos un à un comme sur les photos suivantes... Ici, changement de l’axe du ventilo de clim : les trois pattes d’attaches que l’on a fabriqué sont défaites et le ventilo est sorti en tirant dessus puis posé au dessus du ventilo moteur, lui toujours attaché... On peut maintenant opérer le ventilo... 40 minutes en tout au lieu de 3h00 chez fiat avec vidange du LDR etc...


Auteur : Pascal BRETHENOUX, droits par DiSSa 2007, copie à l’identique autorisée et sans but lucratif... Cet article est succeptible d’être amélioré ou complété et uniquement par mes soins...
avatar
Rossi
Admin

Messages : 380
Points : 591
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 38
Localisation : Vannes - 56 - Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur http://lesfousdebarchetta.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum